PostHeaderIcon Travaux

Rénover soi-même ou faire appel à un professionnel ?

C’est une décision importante qui peut vous faire économiser de l’argent… Mais tout dépend si vous êtes bricoleur ou non ! Voici quelques pistes pour faire le bon choix !

1) Si vous êtes bricoleur

Il est certain que de rénover soi-même peut vous faire faire des économies car vous éviterez ainsi les frais de main-d’œuvre. A condition d’être bricoleur ! Vérifiez si vous avez bien tous les outils nécessaires, sinon il vous faudra les acheter ou les louer. Ce qui peut couter très cher ! Prenez cela en compte. N’oubliez pas que faire soi-même ses travaux peut prendre beaucoup plus de temps, surtout si vous n’y consacrez que le week-end.

2) Il y a trop à faire !

Une solution : réaliser soi-même une partie des travaux et laisser le reste à des professionnels. Vous pouvez par exemple faire appel à une entreprise pour le gros œuvre, l’électricité et la plomberie, et faire vous-même les travaux de démolition, de peinture, de pose de moquette et de papier peint seul.

3) Les travaux : pas pour vous !

Si le temps, l’habileté et le degré d’investissement personnel nécessaires dépassent vos compétences, songez à embaucher un professionnel pour effectuer vos rénovations. Cela vous assurera à la fois une tranquillité d’esprit et des travaux de qualité. Pensez aussi que passer par un professionnel peut vous faire faire des économies sur les matériaux souvent achetés à prix préférentiel. Et qu’en cas de soucis vous avez des garanties !

Vous envisagez de faire appel à un professionnel pour réaliser vos travaux ? Sachez que les prestations sont très variables d’un entrepreneur à l’autre… Et que leur prix peut varier du simple au double !

C’est pourquoi, il est très important de demander au minimum 3 devis pour comparer les offres. Ils doivent préciser la quantité, la qualité et le prix des matériaux ou autres installations à prévoir, ainsi que la main d’œuvre nécessaire et comporter une estimation du prix définitif.

Pour que vous obteniez le meilleur rapport qualité/prix, Meilleurtaux.com a sélectionné professionnels de l’habitat et du bâtiment les plus compétents.

Faites vos demandes de devis et comparez les prix !

Pour une information personnalisée selon le type de travaux que vous réalisez, lisez les conseils de Pack travaux

  • Climatisation - Ventilation
  • Véranda - Pergola - Verrière
  • Portes - Fenêtres - Volets
  • Alarme - Sécurité - Incendie
  • Rénovation
  • Construction Extension
  • Électricité Alarme
  • Toiture Façades
  • Traitements Petits travaux
  • Cuisine Salle de bains
  • Peinture Revêtements
  • Jardin Piscine
  • Autres travaux

Réussir ses travaux

Petits travaux d’entretien, grosses réparations, agrandissement… Avant de vous lancez dans un chantier, renseignez-vous sur les prix pratiqués. Ils peuvent varier du simple au double d’un entrepreneur à l’autre. Comparez les différentes prestations en faisant établir des devis, au minimum deux ou trois. Si vous avez des talents de bricoleur, vous pouvez choisir de réaliser vos travaux seul. Quelque choix votre choix, lisez nos conseils pour réussir votre chantier !

1) Faites la liste des travaux à entreprendre et décidez par quoi commencer !

S’il s’agit d’une rénovation importante, la priorité ira aux travaux de sauvegarde comme la réfection du toit par exemple, puis aux aménagements, comme refaire sa salle de bain ou aménager sa cuisine. Vous finirez par les finitions, travaux de peinture et de décoration.

2) Évaluez votre budget.

Cela déterminera si vous faites appel à un professionnel ou non, et servira de base de travail à un architecte ou aux artisans auxquels vous demanderez des devis. Vous pouvez aussi envisagez de faire un crédit, souvent à taux préférentiel pour les travaux. Dans votre budget, prévoyez toujours 10 à 15 % en plus pour les imprévus.

3) Préparez un dossier

avec des photos de magazines et brochures publicitaires pour décrire le plus précisément possible vos souhaits aux professionnels que vous allez contacter.

4) Vérifiez auprès de la mairie les règlements attachés à votre lieu de résidence.

5) Obtenez les permis de construire si besoin, par exemple pour certains travaux d’agrandissement.

6) Etablissez une liste la plus détaillée possible des travaux à réaliser.

Vous souhaitez faire repeindre votre salon ? Le devis devra par exemple préciser si la protection et le nettoyage du chantier, l’enduit ou encore le ponçage des murs sont prévus. Et mentionner le nombre de couches de peinture à appliquer !

7) Préférez les devis les plus détaillés indiquant non seulement le prix mais aussi les modalités de paiement et précisant le calendrier des interventions. Tout ce qui n’est pas mentionné dans le devis ne sera pas effectué par le professionnel. Il arrive ainsi que des devis aux tarifs attirants s’avèrent finalement incomplets et que les travaux à prévoir en complément changent alourdissent sérieusement la note !

8) Ne payez jamais la totalité des travaux ou des services à l’avance.

Si le devis ne le prévoit pas, faites préciser les modalités de paiement en prévoyant de payer une part importante de la facture seulement à réception des travaux. Cela vous donnera un moyen de pression sur l’entrepreneur en cas de travaux incomplets, mal faits ou qui n’en finissent pas de finir.

9) Vérifiez que les dates de début et de fin ou la durée des travaux figure bien au devis.

Si ce n’est pas le cas, faîtes la mentionner et prévoyez des pénalités de retard (150 euros par jour de retard environ) pour un chantier important. Ceux-ci s’appliqueront automatiquement en cas de retard et viendront en déduction du solde final.

10) En cas de litige, faites vous aider.

Ces organismes vous informeront sur vos droits.

  • La DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) www.finances.gouv.fr

  • L’ADIL (association départementale d’information sur le logement) www.anil.org

  • Une association de consommateurs. Leur liste est consultable sur le site www.conso.net.

Des crédits à moindre frais

Faire des travaux peut coûter très cher… C’est pourquoi prendre un crédit pour les réaliser est une bonne idée pour maintenir votre pouvoir d’achat. D’autant plus que certains prêts sont très avantageux et vous pouvez peut-être en bénéficier ! Suivez le guide !

1) Le prêt Pass-Travaux

Pour qui ?

Créé en 1998, tous les salariés du secteur privé peuvent obtenir ce prêt à taux réduit (1,50 %) pour financer des travaux, que vous soyez employé ou dirigeant, en CDI ou en contrat de qualification. Aucune condition de ressource n’est exigée. Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez ainsi obtenir un prêt de 8 000 € maximum sans plafond de ressources. A noter : ce prêt concerne uniquement les travaux effectués dans la résidence principale. Il ne s’applique donc pas aux résidences secondaires ni aux investissements locatifs. A savoir : vous pouvez faire une demande de prêt Pass-Travaux même si votre société ne verse pas le 1 % patronal. Adressez votre demande directement aux organismes collecteurs du 1 %.

Pour quels travaux ?

Presque tous les travaux destinés à améliorer la résidence principale (normes d’habitabilité, économies d’énergie, revêtement de surfaces, extension, etc.) peuvent être financés par le prêt Pass-Travaux, à condition de les faire réaliser par une entreprise ou un artisan.

Avec quelles modalités ?

Le taux pratiqué est le même que celui du prêt 1 % Logement, soit 1,50 % hors assurance, sans frais de dossier ni de garantie, pour une période maximale de 10 ans. Choisissez donc la plus longue durée possible afin de réduire le montant des mensualités. Le prêt Pass-Travaux permet de financer jusqu’à 100 % du montant des travaux, dans la limite d’un montant de 8 000 € dans le cas le plus général, et de 9 600 € si vous respectez certaines conditions de ressources (60 % des plafonds de prêt à taux zéro).

2) Le prêt à taux zéro écologique

Pour qui ?

Vous envisagez des travaux permettant de faire des économies d’énergie ? Attendez quelque mois car vous pourrez bénéficier, à partir du 1er janvier 2009 d’un « prêt à taux zéro écologique ». Sans condition de ressources, ce prêt est destiné à améliorer les performances énergétiques des logements. Vous pouvez en bénéficier, que vous soyez propriétaire ou locataire.

Pour quels travaux ?

Pour bénéficier de ce prêt à taux zéro, il faudra s’engager à effectuer un « bouquet » de travaux, à faire en même temps, par exemple, une rénovation de toiture, des changements de fenêtres et l’installation d’une chaudière écologique. Objectif : aboutir à une réelle économie d’énergie. La liste sera établie par décret ultérieurement.

Avec quelles modalités ?

Vous pouvez obtenir un prêt de 30 000 euros maximum remboursables sur 7 à 8 ans soit directement aux banques, soit à un organisme de liaison qui reste à définir. Une condition : de ne pas dépasser un montant de travaux de 300 euros par mètre carré. Si vous habitez une maison de 80 m2, vous pourrez emprunter au maximum 24 000 euros. A savoir : si vous effectuez 10 000 euros de travaux financés par un prêt à taux zéro, vous remboursez 119 euros pendant 7 ans, au lieu de 145 euros avec un prêt à 5,80 %. Au total vous économisez 2 191 euros.

3) Des crédits travaux en promotion !

Surveillez les offres des organismes de crédits à la consommation qui proposent régulièrement des promotions sur les crédits travaux. Pour trouver le meilleur crédit pour financer vos travaux, cliquez ici.

 
Simulateurs